Extrait « Le fruit conflit »

 

… Ève fait la moue. Son regard va de la pomme écarlate à Zachs, le serpent. Elle connaît l’interdit. Dieu a été très clair : « pas de fruit, pas de conflit ». Transgresser sa loi, c’est risquer son châtiment. Pourquoi le ferait-elle ? Elle, qui n’est que la moitié d’Adam. Le fourbe perçoit l’hésitation. Il se rapproche et susurre à son oreille :

     — À cette heure-ci, IL fait la sieste. IL n’en saura rien.

  Zachs agite négligemment la branche du bout de sa queue ; un parfum suave pénètre dans les narines de l’Élue. Surprise par l’émotion qui l’envahit, elle tend la main. Ses doigts frôlent le fruit défendu. Ses papilles se dilatent. Elle tressaille. Le pédoncule se détache. Elle approche la pomme de ses lèvres frémissantes…