Extrait de  » Avez-vous l’étoffe d’un héros  » ?

 

… Sur le quai 1, gare de Bordeaux, les voyageurs s’agglutinent au portique de détection des métaux.

     — Oh ! Excusez-moi, s’exclame un jeune homme en la bousculant.

Elle n’a pas le temps de répondre que déjà, il a disparu.

     — Dommage, soupire-t-elle. Il avait un joli sourire…

… À peine l’express a-t-il quitté l’immense verrière de la gare Saint-Jean, le plus grand vitrail ferroviaire d’Europe, qu’elle ouvre son livre et, bercée par le roulis, se plonge dans la lecture de son roman. Autour d’elle, petit à petit, le monde s’efface. Un téléphone résonne. Elle ne l’entend pas. Il s’arrête. Puis sonne à nouveau…