… Ma compagne rougit. Nos voisins nous regardent. 

     — Je vois que monsieur ignore les finesses du métier. C’est normal. Nos bouteilles sont choyées et très attachées à notre maison. Chaque fois que la lumière du caveau s’allume, se lève une brise de panique. Laquelle sera séparée des autres ? La bouteille est sensible, monsieur. Souvent, bien plus que celui qui la vide…

Categories:

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 104 autres abonnés

Commentaires récents