… Assis sur le sofa, la tête entre ses mains, Nathan pleure. À ses pieds, un flacon d’arsénopyrite.

   — Ils n’ont pas souffert, chéri, murmure son épouse. Et puis… Robert et Lili étaient vieux… et malades. Qui peut imaginer ce qu’ils enduraient ?

  — C’est vrai qu’ils n’étaient pas très bavards, mais ils étaient attachants…

… Il avait d’abord perdu l’équilibre puis, atteint d’hypoxie, s’était cyanosé. Pris de panique, Nathan avait alors transporté les victimes dans le congélateur et refermé, en hâte, le vantail. Puis, il avait patienté jusqu’au lendemain matin avant de s’assurer que le couple était parvenu au repos éternel…

Categories:

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 104 autres abonnés

Commentaires récents